Un nouveau client coûte entre 5 et 7 fois plus cher qu’un client récurrent. Voilà pour les chiffres. Partant de là, soigner l’expérience client pour impulser d’autres achats à l’avenir doit constituer la stratégie idéale de toute entreprise.

Et pour optimiser les processus d’achat, rien de tel que la valeur ajoutée de votre packaging. Celle qui commence dès le premier regard et qui se poursuit encore après le déballage du produit. Celle-là même qui vous permettra de garder en permanence une vraie longueur d’avance sur vos concurrents.

Tous en position !

 

La valeur ajoutée, qu’est-ce que c’est ?

Rares sont les entreprises à fabriquer elles-mêmes l’ensemble des composants nécessaires à l’élaboration d’un packaging. 

Elles font généralement appel à des fournisseurs auprès de qui elles achètent du matériel à un certain coût. Les matériaux passent ensuite entre les mains des différentes équipes, des différents secteurs, et le produit fini proposé à la vente sera vendu à un tarif différent.

C’est la valeur ajoutée. Elle correspond aux coûts liés au savoir-faire des différents professionnels qui se seront succédé. La valeur du produit fini est donc supérieure à celle de l’ensemble des composants utilisés.

 

Lewis Carroll
Lewis Carroll

 

 Cela permet ainsi de rémunérer le personnel, de rembourser les éventuels emprunts contractés et de maintenir l’entreprise dans une courbe positive. On distinguera généralement la valeur ajoutée de la notion de «marge commerciale», qui ne s’applique qu’aux coûts occasionnés par le transport et la vente au détail d’un produit déjà fini, et simplement revendu.

Les flux générés par la valeur ajoutée pourront de leur côté être aussi réinjectés dans l’entreprise pour lui permettre de croître et d’engranger d’autres bénéfices.

Nous courons pour rester à la même place.

Lewis Carroll.

 

Comment ajouter de la valeur à mon packaging ? 

Le packaging est une composante essentielle de l’expérience client. Il porte en lui  un fabuleux pouvoir de fidélisation, un pouvoir à actionner grâce à quelques petites touches simples !

Misez par exemple sur la reconnaissance de votre marque, avec :

Ajoutez peut-être quelques surprises dans votre emballage, qui feront de l’unboxing d’emballage une expérience incomparable. Un peu de papier de soie par-ci, une impression sur la face interne de votre emballage… Vous vous approchez de l’excellence et vos consommateurs sont déjà conquis.

Pour une valeur ajoutée forte, on veillera aussi à ne pas se focaliser uniquement sur l’acte d’achat. La découverte en rayon précède la prise en main, puis l’utilisation et la fin de vie du produit. Chaque étape est une occasion de faire la différence.

 

Le conditionnement

En matière de conditionnement, les tendances se font et se défont. À vous de rester dans l’air du temps ou bien d’anticiper les visuels phares à venir. 

Le tout étant  d’y apposer en permanence votre propre touche.

Un pari plus que réussi pour la marque de fromage P’tit Louis ! Largement plébiscité par les enfants depuis quelques années, l’emballage rond en forme de goutte de lait est repérable au premier coup d’œil par  les parents. C’est pratique, c’est original, et le tout a largement contribué à la renommée du petit produit laitier. Une  renommée qui ne laisse que très peu de place aux concurrents directs.

 

Les tendances: elles sont tournées vers la transparence et l'authenticité
Les tendances: elles sont tournées vers la transparence et l’authenticité

 

Quant aux tendances d’emballage 2020, elles sont tournées vers la transparence et l’authenticité. La transparence au sens propre comme au figuré d’ailleurs puisque le consommateur apprécie de plus en plus de voir directement le produit qu’il s’apprête à acheter. Si cela ne fait pas partie de vos projets graphiques, misez au moins sur l’honnêteté et la simplicité afin de créer un sentiment de confiance qu’il vous faudra entretenir par la suite.

 

Le marketing

Les émotions véhiculées restent toutefois indissociables de vos engagements en tant que marque. 

Vous prônez des valeurs éco-responsables ? Impossible d’envisager un packaging non recyclable. 

=> Voir des emballages éco-responsable.

Vous revendiquez fièrement le fait maison ? N’hésitez pas à dévoiler quelques secrets de fabrication sur votre packaging, avec peut-être une pointe d’humour comme on appris à le faire les trublions de chez Michel et Augustin !

 

Frank Lloyd Wright.
Frank Lloyd Wright.

 

En quelques mots, choisissez un positionnement et tenez vous-y dans tous les aspects de votre communication. 

À l’heure où les points de vente physiques comme virtuels sont de plus en plus saturés de références, le consommateur est en permanence à la recherche de ce petit plus qui suffira à le convaincre. Et ce petit plus, c’est vous. 

Votre entreprise et vos produits sont uniques parce qu’ils ont leur propre histoire et qu’ils sont issus de votre parcours individuel. Impossible que la concurrence ne vous résiste !

L’essence d’un projet, c’est l’harmonie parfaite entre l’esthétique, l’utile et le juste.

Frank Lloyd Wright.

Le produit

Désormais, il ne suffit plus pour un produit d’apporter une solution à un problème donné. Le consommateur appréciera davantage que la solution soit innovante, et que l’utilisation globale reste plaisante et originale.

Quelle expérience souhaitez-vous offrir à ce consommateur ? Elle pourra prendre de nombreuses formes différentes, mais expérience il devra y avoir !

  • Côté packaging :  on mise sur le visuel qui ne doit en aucun cas être sous-estimé. Les achats coup de cœur se sont multipliés ces dernières années.
  • Côté distribution : point de vente physique ou e-commerce, sachez vous faire visible ! Surprenez vos clients en étant présent à travers un maximum de supports.
  • Et les produits en pack ? On apprécie généralement des produits proposés en coffret ou en pack qui permettent de belles idées cadeaux. N’hésitez pas à multiplier les propositions de vente.

 

Mais il est possible d’aller encore un peu plus loin. 

Pourquoi ne pas proposer par exemple quelques produits complémentaires passée une certaine valeur. Même à petit prix, le client appréciera toujours de recevoir quelque chose de gratuit. Faites le tri parmi les possibilités et ajoutez pourquoi pas un petit panier plein de surprises près de la caisse. 

Pensez aussi à un programme fidélité comme les enseignes de cosmétiques aiment souvent à le proposer. Ou bien misez sur la livraison gratuite lors d’un achat sur le web.

Chouchoutez votre clientèle avec une multitude de petites idées ! Il y a de fortes chances qu’elle se rappelle de vous  lors de ses prochains achats.

 

Le design

On estime qu’un consommateur moyen accorde 4 secondes maximum d’attention à un produit, avant de passer à un autre. En contrepartie, 90 % de ces mêmes consommateurs accordent une importance toute particulière au design.

 

Le design
Le design

 

Pour offrir une vraie valeur ajoutée à votre packaging, le travail du design sera un élément essentiel. Il devra à la fois vous permettre de vous différencier, de véhiculer lisiblement votre image de marque. Et d’améliorer l’opinion que l’acheteur potentiel se fera de vous.

  • Le contenu :  même le design le plus élaboré ne peut se soustraire au produit réel que vous vendez. Photographie, dessin ou petite fenêtre découpée, peu importe. C’est le contenu qui doit être mis en avant. On apprécie forcément les packaging qui racontent des histoires, mais veillez à ne pas vous égarer.

 

  • La différenciation :  un petit coup d’œil au travail de la concurrence ne fait de mal à personne ! Et cela vous permet en plus de mieux vous positionner. Sur des rayonnages où les packaging sont majoritairement carrés ou rectangulaires, on opte pour une forme en pointe ou pour une couleur qui ne pourra pas passer inaperçue. Le tout à condition que cette différence visuelle corresponde toujours à votre image de marque.

 

  • La lisibilité : des images claires et une typographie lisible, le client aime être surpris mais appréciera également de gagner du temps ! La lisibilité pourra passer par des informations précises ou bien un code couleurs soigneusement choisi qui permettra de distinguer les différentes saveurs d’une même gamme par exemple.

 

  • L’extensibilité :  elle doit trotter dans les têtes dès les briefings prévisionnels. Pour éviter de repartir systématiquement sur un nouveau design et pour apporter une nouvelle valeur ajoutée à votre packaging, concevez votre identité visuelle en réfléchissant à l’avenir. Vos nouveaux petits produits ne s’intégreront que mieux dans leur grande famille !

 

La fonctionnalité

La fonctionnalité, c’est ce qui touche à l’expérience utilisateur. Elle doit porter sur l’ensemble de votre packaging et anticiper tous les éventuels problèmes que le consommateur est susceptible de rencontrer.

Cela passe par l’ouverture par exemple qui doit rester simple et intuitive pour une découverte facile du produit et une utilisation sans frustrationOn se mettra ainsi en permanence à la place du futur client.

L’industrie du ketchup était en crise ? La marque Heinz a complété sa gamme de bouteilles en verre par une bouteille en plastique renversée à poser la tête en bas. Résultat, des ventes qui ont décollé et un packaging à valeur ajoutée encore largement plébiscité aujourd’hui par les consommateurs pour ce type de produit.

Dans le cadre d’un site de vente en ligne, on pourra également s’intéresser aux options de livraison et à la facilité de retour en cas de problème.

 

Les spécificités de l’e-commerce

Puisque les ventes en ligne ne cesse d’augmenter, il est essentiel de proposer des packaging avec une vraie valeur ajoutée. Pensez notamment aux emballages personnalisés proposant  différents rappels de votre marque: logo, ruban adhésif, illustration… 

 

e-commerce
e-commerce

 

 Mais de nombreux autres points peuvent également être améliorés. 

Les options de livraison 

Lorsqu’il s’agit de l’e-commerce, les modalités de livraison restent sans aucun doute l’un des aspects les plus importants. Privilégiez des emballages adaptés aux boîtes aux lettres, et suffisamment solides pour offrir une protection optimale. Complétez le tout par quelques options de calage pour éviter toute mauvaise surprise au déballage.

 

L’automatisation de l’emballage

Pour anticiper une demande croissante, vous pourrez miser comme beaucoup sur l’automatisation de vos processus d’emballage. De l’ensachage à l’étiquetage ou à la palettisation, de nombreuses solutions devraient vous permettre de gérer l’augmentation de vos activités.

 

L’économie circulaire

Les emballages en plastique ont mauvaise presse depuis quelque temps. Puisqu’il sera sans doute utile de vous tourner vers l’écoconception, troquez peut-être les matériaux non durables et les sacs postaux traditionnels par des options alternatives en papier ou en carton recyclé selon les produits que vous expédiez. Un vrai positionnement écologique qu’il vous faudra mettre en avant. 

Offrir de la valeur ajoutée au packaging portera donc à la fois sur la sécurité et sur le service. L’expérience client se construit sur le long terme et dépasse largement les limites du seul moment de l’achat. À chaque entreprise de définir le type d’impression qu’elle souhaite laisser à ses consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *